Personal Blog: Standard


Aujourd’hui je vous propose de découvrir, un artiste coup de coeur, Marvin Jouno.

Un auteur-compositeur, anciennement décorateur pour le cinéma, qui a l’art de mettre en scène sa vie et son univers musical. Il allie mélodies pop et textes en français, pour une prouesse qui nous envoûte et nous emporte. Son album s’écoute comme on regarde un film, et c’est magique !

r_mg_0297-2

Quaimes-tu dans la musique que tu ne trouves nulle part ailleurs ?
Son aspect épidermique. On peut écouter de la musique avec ses pieds, son ventre, sa tête ou ses oreilles. La musique est la BO de ma vie et me permet de faire des films tous les jours en marchant dans la rue les écouteurs dans les oreilles. La musique peut venir renforcer un sentiment ressenti ou au contraire venir changer le mood dans lequel on se trouve. Je ne connais pas d’autres formes d’art ayant autant de pouvoirs.

Doù tires-tu ton inspiration ?
La matière première de mes chansons est multiple mais part toujours d’une émotion forte ressentie. J’ai besoin d’être ému, chamboulé, estomaqué par le sujet, l’histoire que je raconte.
Je peux partir d’un fait divers (Les chers leaders), d’un roman (Si le vos vous plait), d’un film (Antoine de 7 à 9), d’une histoire personnelle, d’une expérience endurée par un proche ou un membre de ma famille. A partir de là je m’accapare cette histoire, y mets de mon vécu, fictionne toujours un peu par pudeur et par souci de dramaturgie.

As-tu une anecdote de scène à nous raconter ?
Je n’arrive pas à apprendre les paroles de « Le grand sommeil «  d’Étienne Daho. J’en ai fait un cover sur mon album, ce sont donc les seules paroles que je n’ai pas écrites – et je n’y arrive pas du moins je m’auto-persuade que je ne les connais pas. De ce fait j’ai toujours les paroles de cette chanson au sol lors des derniers concerts – cette antisèche me rassure.

A quoi ressemble un jour off pour Marvin Jouno ?
Pas vraiment de routine à vrai dire. Pour diverses raisons je traverse une période particulière et mon quotidien n’est pas des plus habituels. Je marche beaucoup dans Paris avec mes écouteurs dans les oreilles, je m’arrête à une terrasse de café, observe les gens, écris, réponds à des interviews et aux gens qui m’écrivent sur les réseaux sociaux. En ce moment je voyage en solitaire dans une ville que je connais pourtant très bien.

La touche Marvin Jouno en plus
Une douce violence. Le paradoxe permanent.

Vous pourrez retrouver Marvin en concert, le 30 avril 2016 à Bordeaux, dans la salle Inox.

Un grand merci à Marvin et toute son équipe pour cette interview. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram
  • Femme. .
.
.
#photography #women #wild #instaphoto #photographe #travel #ontheroad #roadtrip #naked #skin #hair #stone #paysbasque #bordeaux #adventure #wildwomen #traveler
  • Fleurs sauvages.
.
.
.
#photography #flower #wild #nature #randonnée #paysbasque #espelette #biarritz #montagne #photographe #adventure #travel #ontheroad #roadtrip #violet #fleurs #instaphoto #instadaily
  • Beauté.
.
.
#photography #women #wild #instaphoto #photographe #travel #ontheroad #roadtrip #naked #skin #hair #stone #paysbasque #bordeaux #adventure
  • Holidays. .
.
.
.
#photography #biarritz #ocean #surf #swell #wave #beach #travel #road #ontheroad #roadtrip #camp #life #blue

Suivez-moi !

Recherche